Strasbourg et ses environs

Strasbourg est une ville située dans l’est de la France, sur la rive gauche du Rhin. C’est le chef-lieu de la région Alsace et du département du Bas-Rhin. La ville est le siège de multiples institutions européennes et internationales, notamment le Conseil de l’Europe, le Parlement européen, la Cour européenne des droits de l’homme au sein du Palais de Droits de l’Homme, le Médiateur européen.
À ce titre, elle est fréquemment qualifiée de « capitale européenne » ou encore de « capitale parlementaire de l’Europe« . Ses habitants sont appelés les Strasbourgeois.
Par sa population, Strasbourg intra muros est la première commune du Grand Est français et la septième de France.

Ville frontière avec l’Allemagne, Strasbourg est profondément biculturelle. Son histoire, riche et tourmentée, a laissé un patrimoine architectural remarquable. Son centre-ville, situé sur la Grande Île, est entièrement classé patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco depuis 1988 et comprend notamment la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg et le quartier de la Petite France.
Strasbourg est également devenue le symbole de la réconciliation franco-allemande et plus généralement de l’Union européenne. La ville s’est progressivement spécialisée dans les fonctions politiques, culturelles, et institutionnelles. Elle est ainsi l’une des seules villes avec Genève, Montréal ou New York, à être le siège d’organisations internationales sans être capitale d’un pays. Strasbourg est une ville de congrès internationaux, la deuxième de France après Paris.

La présence de plusieurs établissements nationaux renommés, comme le théâtre national, la bibliothèque nationale et universitaire et l’opéra national du Rhin en fait un centre culturel important.

Strasbourg est aussi une grande ville étudiante, son université, ses grandes écoles et son hôpital universitaire forment un pôle universitaire majeur tourné vers l’internationale.

decouverte-de-strasbourg-petite-franceQuartier de la petite France

La Petite France est un quartier historique de Strasbourg. Il est situé sur la Grande Île de Strasbourg, qui est classée au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1988.
Le quartier tire son nom de l’hospice des vérolés, construit à la fin du xve siècle pour accueillir les personnes atteintes de syphilis, appelée également le « mal français ».
On y trouve de nombreuses maisons à colombages, notamment la maison des tanneurs et la maison Haderer.
Elle a été totalement détruite durant la Seconde Guerre mondiale. La ville a engagé après-guerre une politique de reconstruction.
Après une première opération, la ville décida dans les années 1970 de s’investir pour remettre le quartier dans son esprit d’origine, la mission fut confiée à l’Atelier UA5 avec à sa tête l’architecte Jean Apprill, Strasbourgeois de naissance, qui a réhabilité les immeubles dans leur esprit historique, tels que l’on peut les découvrir aujourd’hui.

Cathédrale Notre-Dame de Strasbourgdecouverte-de-strasbourg-cathedrale

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg est une cathédrale catholique romaine construite à Strasbourg, en France. Elle est représentative de l’architecture gothique. Avec ses 142 mètres, après avoir été l’édifice le plus haut du monde pendant plusieurs siècles, elle est actuellement la deuxième plus haute cathédrale de France après celle de Rouen (151 m). 330 marches séparent le sol de la terrasse. Elle est reconnaissable par sa seule tour et son clocher surmonté de sa flèche.
« Prodige du gigantesque et du délicat » selon Victor Hugo, la splendeur de la cathédrale est visible de très loin dans la plaine alsacienne et peut être aperçue d’aussi loin que les Vosges ou que de la Forêt Noire.
La cathédrale se situe dans un quartier entouré par le fleuve l’Ill, sur la place de la cathédrale, au milieu d’anciens bâtiments. Son parvis est assez étroit par rapport aux plus grandes cathédrales de France.
La Maison Kammerzell (XVe siècle) qui se situe à côté de la cathédrale de Strasbourg est l’un des plus importants édifices à colombage de la ville.

decouverte-de-strasbourg-europeStrasbourg, Capitale européenne

De par son histoire binationale et biculturelle, la ville est très tôt devenue une des capitales européennes, en accueillant le Conseil de l’Europe, puis le Parlement européen dont elle est le siège officiel et la Cour européenne des Droits de l’Homme.
Le Conseil de l’Europe est l’organisation internationale de la « Grande Europe » (46 États membres, contre 27 pour l’Union européenne) dont le but est de promouvoir la démocratie, les Droits de l’homme, la prééminence du droit, l’identité culturelle et politique européenne et la recherche de solutions aux problèmes de sociétés en Europe. Son siège est à Strasbourg.

Le Parlement européen participe à l’élaboration des directives et des règlements. Il contrôle l’activité des institutions européennes. Le Conseil des ministres européens, ou Conseil, lui rend régulièrement compte de son activité. Il supervise la Commission européenne, il élit le président de la Commission sur proposition du Conseil des Ministres. Il approuve la composition de la Commission. Il peut la forcer à démissionner par une motion de censure. Il vote le budget de l’UE.

La Cour européenne des Droits de l’homme (CEDH, Cour de Strasbourg) a été créée en 1959 et siège à Strasbourg.

Ce n’est pas un organe de l’Union européenne, contrairement à la Cour de justice des Communautés européennes, mais une juridiction du Conseil de l’Europe. Les 46 États membres de ce Conseil doivent obligatoirement être aussi membres de cette Cour et accepter ses décisions.

decouverte-de-strasbourg-bateau-moucheTramway et bâteau-mouche de Strasbourg

Le réseau de tramway strasbourgeois, contrairement à celui de la majeure partie des autres villes de France, est maillé : dans le centre-ville, tous les tronçons sont parcourus par deux lignes (voire trois lignes entre les stations Homme de Fer et Observatoire), ce qui permet de limiter les correspondances et augmente les fréquences au cœur de l’agglomération.

Aujourd’hui on compte plus de 705 000 visiteurs annuels sur les bateaux-promenades de Batorama, le service touristique du Port autonome de Strasbourg.
La ville accueille chaque année près de 155 000 grâce au tourisme fluvial.

decouverte-de-strasbourg-a-veloRéseau cyclable et location de vélos

Située à la jonction des deux EuroVelo, Strasbourg possède le premier réseau cyclable de France et l’un des plus importants d’Europe avec 536 kilomètres de bandes et pistes cyclables en 2011. Ce réseau se démarque par sa qualité, avec une signalétique forte, peu de pistes cyclables en bord de routes. Strasbourg est reliée à Rotterdam, au nord, et à Andermatt en Suisse, au sud, par la Véloroute Rhin.
Une jonction directe au réseau allemand s’effectue par le pont Pierre-Pflimlin emprunté par une piste européenne transfrontalière de près de 60 kilomètres de long.
Strasbourg compte également plusieurs parkings à vélos répartis en son centre.
Enfin la Communauté Urbaine de Strasbourg propose un service de location de vélos, le Vélhop.

Et l’Alsace et les Alsaciens ne seraient pas les mêmes sans leurs nombreuses bières. Lors de votre séjour à Strasbourg, profitez-en pour visiter les grandes brasseries Alsacienne.
esprit-gite-3

Vous recherchez un hébergement, un hôtel à Strasbourg ? Pensez au hopla gîte de strasbourg !

A bientôt en Alsace.
Mélanie et Jean-Philippe